Le CPF au secours des salariés désireux de se former en anglais en suivant des cours 100% pris en charge

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est ouvert à toute personne de plus de 16 ans entrant sur le marché du travail, et ce jusqu'à son départ à la retraite. Universel et individuel, son ouverture est automatique et son usage est personnel : tout actif garde le même compte jusqu'à son départ à la retraite. Les droits à la formation sont conservés même en cas de changement d'emploi et de période de chômage. L'accord de son bénéficiaire est nécessaire pour que le compte personnel de formation soit débité, et un changement d'employeur n'a pas d'influence sur le nombre d'heures attribué. Ceci est également valable en cas de licenciement (même pour faute lourde) : les heures de CPF restent créditées sur le compte.

Comment obtenir des heures sur son CPF lorsqu'on est salarié ? :

L'alimentation du compte personnel de formation se fait de manière annuelle, par année civile. Pour calculer vos heures de formation, il vous faut ajouter certaines données dans la déclaration annuelle des données sociales DADs (et à terme dans la déclaration sociale nominative ou DSN). Cette déclaration doit donc être fiable : les éléments fournis doivent être véridiques, notamment ceux portant sur la durée de travail. Ceux-ci ont une influence directe sur les droits des salariés au compte personnel de formation.

Le compte est ainsi alimenté, si la personne travaille à temps complet, par 24 heures par an jusqu'à l'obtention de 120 heures, puis de 12 heures par an limité à un plafond global de 150 heures.

Pour un salarié à temps partiel, le comptage du nombre d'heures de formation se fait selon le nombre d'heures travaillées. Un supplément peut être attribué s'il existe un accord de branche, de groupe ou d'entreprise. Le salarié à temps partiel doit alors verser une contribution supplémentaire à l'Opca. Ce montant est précisé par les accords de branche, de groupe ou d'entreprise.

Certaines absences donnent également des droits à des heures CPF. En voici une liste :
-    Congé de maternité (hors adoption)
-    Congé de paternité
-    Congés payés
-    Congé de présence parentale
-    Congé de solidarité familiale
-    Absence suite à un accident de trajet
-    Absence de longue durée ou grave maladie imputable au service
-    Absence suite à maladie professionnelle
-    Absence suite à un accident du travail ou de service

Les heures DIF sont créditées sur le compte CPF, sans aucune perte.
Pour les salariés non diplômés, la nouvelle loi Travail prévoit un effort supplémentaire pour eux : ils pourront bénéficier d'un capital formation en plus pour pouvoir décrocher un diplôme. Leur compte est alimenté de 40 heures au lieu de 24 heures, avec un plafond de 400 heures contre 150 heures pour les actifs diplômés.

Demander une formation à son employeur, dans quel cas ?

Deux possibilités s'offrent à vous pour faire votre demande de formation dans le cadre du CPF. Si vous avez un emploi et demandez une formation hors temps de travail, vous n'aurez pas besoin de l'accord de votre employeur. En revanche, si la formation a lieu sur votre temps de travail, il vous faudra demander l'accord de votre employeur sur le contenu et le calendrier de la formation que vous avez choisie. Votre entreprise pourra vous aider dans les démarches. Pour cela, il est nécessaire de trouver la période la plus adéquate pour la demande d'autorisation d'absence. Celle-ci s'apparente à un congé individuel de formation, qui peut s'accorder si vous possédez un réel plan de formation.

Il vous faudra ensuite avertir votre employeur avec une lettre de demande de formation professionnelle. Celle-ci est d'une importance majeure : elle doit obligatoirement contenir plusieurs éléments essentiels, et est destinée à prouver votre réelle motivation à suivre cette formation. Vous devez impérativement mentionner et insister sur les compétences que vous pourrez acquérir grâce à cette formation. C'est donc une réelle lettre de motivation expliquant le projet de formation et clarifiant les dates, le lieu et la durée de la formation. Le nom de l'organisme qui la propose ainsi que son prix doivent également être clairement indiqués.

Dans le cas d'un Congé individuel, le salarié candidat doit adresser une demande écrite à l'organisme paritaire agréé au titre du CIF dont l'entreprise dépend par rapport à la prise en charge. Un autre élément de cette étape du dossier est la demande d'autorisation d'absence, qui doit être formulée de manière officielle par écrite.