Les salariés ignorent souvent leurs nouveaux droits à la formation à l'anglais depuis le 1er janvier 2015 !

Il permet aux salariés ou aux personnes en recherche d'emploi, de bénéficier d'heures de formation entièrement financées, et notamment de formation à l'anglais (généraliste ou professionnel) en plus du plan de formation prévu par l'entreprise. La formation est accessible en conditions d'emploi comme en période de chômage. La particularité du CPF porte essentiellement sur la liberté, nouvelle, laissée au salarié en matière de choix du type de formation, lorsque celle-ci se déroule hors temps de travail.

Avec le CPF, les heures de formations accumulées sont directement rattachées à la personne. Cela signifie qu'en cas de changement ou de perte d'emploi, celles-ci ne sont pas perdues. Chaque salarié, à son initiative, peut donc se faire financer une formation certifiante en gardant son crédit d'heures (jusqu'à 150 h), transférable dans son intégralité quel que soit le changement de situation.

Pas d'inquiétude, les heures non consommées au titre du DIF (acquises jusqu'au 31 janvier 2014) pourront être utilisées pendant 5 ans sur le compte CPF. Concernant ces heures DIF, les entreprises devaient informer une toute dernière fois les salariés des heures acquises jusqu'à la fin 2014, et ce avant le 31 janvier 2015 (cette information figurait sur une attestation délivrée par l'employeur ou sur l'une des fiches de paye de décembre 2014 ou janvier 2015).

Seules les formations en anglais certifiées principalement par un test TOEIC® ou BULATS pourront être prises en charge dans le cadre du CPF.